Pour défendre la mission et la rédaction de l’AFP

logo_SNJ_2018_site

Les 5 priorités SNJ 2018-2021:

  1. Préserver le “statut de la liberté” et la mission d’intérêt général de l’AFP
  2. Maintenir l’emploi, en particulier rédactionnel
  3. Améliorer les conditions de travail et de rémunération (locaux et pigistes compris)
  4. Conforter la qualité de la production, loin des sirènes du “low cost”
  5. Défendre une vraie politique d’expatriation, un atout pour l’AFP et sa rédaction

Vous êtes invité(e)s à élire, pour un mandat de trois ans (2018-2021), vos représentant(e)s au comité social et économique (CSE), qui fusionne le comité d’entreprise (CE), les délégués du personnel (DP) et le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).
Le rôle de cette nouvelle instance — issue des ordonnances Macron — est crucial : le CSE va débattre des orientations stratégiques de l’entreprise, des mesures touchant aux effectifs, des questions de santé au travail… C’est l’endroit où vos représentants porteront votre parole et vos revendications.

Lire la suite ›

Publié dans Non classé

Plan Fries de réduction des effectifs: la rédaction et la mission de l’AFP en danger

Le PDG Fabrice Fries a présenté jeudi 4 octobre au conseil d’administration de l’AFP un plan de « baisse des coûts » qui repose essentiellement sur une réduction nette de 125 postes (85 personnels techniques et administratifs et 40  journalistes).

Le Syndicat national des journalistes (SNJ), première organisation de la profession, n’ignore pas les grandes difficultés financières de l’Agence. Mais il est déplorable de voir le personnel devenir la première variable d’ajustement utilisée pour tenter d’assainir une situation dont les salariés ne sont pas responsables. Et ce dans des proportions inquiétantes : 5% de suppressions nettes de postes à l’échelle mondiale (160 départs, 35 embauches… si elles sont réalisées), et même 9% si le plan est circonscrit au périmètre des salariés de statut Siège (droit français), ce qui est à craindre.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , ,

N’engageons pas l’AFP dans un projet périlleux de vente du Siège 

 Les six organisations représentatives (CGT, SNJ, FO, CFDT, SUD et CFE-CGC), les trois représentants du personnel au conseil d’administration et la Société des journalistes (SDJ) de l’AFP refusent de cautionner l’hypothèse – privilégiée par le PDG Fabrice Fries – d’une vente de l’immeuble historique de l’Agence à Paris, place de la Bourse, pour déménager loin du centre de la capitale. 

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , ,

Feuille de route du PDG : la vigilance s’impose, attention aux dérapages

Le nouveau PDG de l’AFP doit présenter jeudi 12 juillet, lors d’un conseil d’administration stratégique, sa feuille de route pour les années à venir, ce qu’il a fait de manière plus succincte la semaine dernière devant la hiérarchie réunie en comité de coordination et d’information (CCI).

Fabrice Fries veut prendre sans tarder « toutes les décisions » de nature à relancer une croissance en berne et assainir une situation financière très dégradée.

« On a besoin d’aller vite : on est un peu face à un mur, là », s’est-il inquiété. Pour éviter le mur et nourrir le débat, le Syndicat national des journalistes (SNJ), premier syndicat de la profession, souhaite attirer l’attention sur quelques points d’interrogation voire de perplexité dans la rédaction :

. DEMENAGEMENT. Le PDG étudie très sérieusement l’hypothèse d’une vente de l’immeuble historique de l’AFP, place de la Bourse, pour se doter d’un nouveau siège en l’espérant moins coûteux « afin que l’Agence puisse apporter sa part du financement nécessaire de son plan de croissance ». Où ? « De préférence dans Paris et proche d’un métro ». Vague…

Evidemment, l’idée de réunir la rédaction parisienne dans un seul bâtiment — revendication constante du SNJ pour améliorer le dialogue entre tous les métiers — est séduisante. Mais celle d’un déménagement paraît périlleuse.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , ,

Présidence de l’AFP: non à une élection bâclée

Les élus AFP du Syndicat national des journalistes (SNJ) prennent acte de la décision d’Emmanuel Hoog de retirer sa candidature à un troisième mandat après avoir dressé le constat, a-t-il affirmé, d’un manque de soutien de l’Etat. Sortie théâtrale, assortie d’une lettre pleine de suffisance: le PDG joue les héros en même temps que les victimes, ce qui n’est pas digne de sa fonction.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , ,

La direction perd un procès? Elle s’en prend à la rédaction. Inacceptable!

A la suite d’un contentieux introduit par les organisations syndicales CGT et FO, rejointes plus tard par SUD, l’AFP a été condamnée à s’aligner sur les augmentations du SPQN (Syndicat de la presse quotidienne nationale) comme elle le faisait jusqu’en 2012, année depuis laquelle il n’y a plus eu de hausse générale des salaires à l’Agence.

Dans l’attente de l’appel, cette décision oblige la direction à provisionner de fortes sommes (6 millions d’euros selon elle), ce qui dynamite son budget 2018, dont la présentation en conseil d’administration est renvoyée à janvier. Certes, une telle décision en plein bouclage du budget tombe au plus mal. Mais ce n’est pas comme si la direction ne savait pas que la justice allait se prononcer…

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , ,

Ordonnances Macron : attention, danger

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a appelé à la mobilisation contre les ordonnances Macron, le détricotage du Code du travail et de la convention collective et l’affaiblissement des instances représentatives du personnel.

Jusqu’à présent, la convention collective nationale de travail des journalistes garantissait à tout journaliste de droit français, quelle que soit la forme de presse, le bénéfice du 13e mois, des primes de nuit et des primes d’ancienneté. Désormais, les employeurs pourront imposer des reculs sur ces acquis, sur fond de chantage à l’emploi, par accord majoritaire ou référendum d’entreprise.

Pour nombre d’entreprises comme la nôtre, l’argument de la « modernisation » du dialogue social relève de l’affabulation : la fusion obligatoire du comité d’entreprise et des délégués du personnel dans une instance unique affaiblira les représentants des salariés. Quant au CHSCT (conditions de travail, santé…), même s’il pourra être maintenu sous forme de « commission » dans les entreprises de plus de 300 salariés comme l’AFP, ses prérogatives risquent d’être rognées, notamment la possibilité d’aller en justice. En outre, il y aura demain sans doute moins de représentants du personnel. Ils seront probablement appelés à être plus polyvalents, maîtrisant moins leur sujet. On voudrait créer des permanents syndicaux déconnectés du terrain qu’on ne s’y prendrait pas autrement ! Une aberration dans les médias où la mobilité est la règle, a fortiori à l’AFP. Enfin, l’existence d’un collège propre aux journalistes dans le cadre des élections professionnelles est menacée.

Au bilan, ces injonctions jupitériennes plus idéologiques que pragmatiques vont fragiliser un dialogue social maison certes imparfait mais qui fonctionnait globalement, comme l’a montré la signature en mars dernier de notre accord d’entreprise.

Le SNJ, premier syndicat de la profession en France et à l’AFP, sera présent dans la manifestation du 12 septembre à Paris, qui partira à 14h de la place de la Bastille et à laquelle les salariés de l’AFP sont invités à se joindre.

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , ,

Le SNJ AFP a signé l’accord d’entreprise

Les deux délégués syndicaux du Syndicat national des journalistes (SNJ) à l’AFP ont signé ce mercredi 8 mars l’accord d’entreprise, après d’ultimes améliorations et clarifications apportées par la direction en début de semaine.

Ce texte est le fruit d’un cycle de discussions puis de négociations qui s’est ouvert depuis près de trois ans et demi (novembre 2013) et ne fut pas un long fleuve tranquille. Il va remplacer les 117 sources de droits internes (conventions et accords, engagements unilatéraux…) qui s’étaient accumulées au fil des années, pas toujours dans la clarté ni l’équité, sur de nombreux sujets (temps de travail, rémunération, parcours professionnels, etc.) et avaient été dénoncées par le PDG Emmanuel Hoog à l’été 2015.

La délégation SNJ s’est beaucoup investie pour améliorer un accord qui peut être vu comme « défensif », dans une situation financière dégradée et un écosystème médiatique très difficile, mais dont le contenu est incomparablement meilleur aujourd’hui qu’il y a encore quelques semaines.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , , , , , ,

Négociations : la direction renonce à son projet d’expatriation low cost

La réunion de négociation du grand accord d’entreprise de ce jeudi 24 novembre était consacrée à la politique de mobilité internationale et d’expatriation de l’AFP.

   Nous avons redit notre ferme opposition au projet de la direction de créer deux types d’expatriation sous statut Siège, dont un qu’il faut bien appeler « low cost » : la prise en charge du logement concernant 46 postes dans 11 bureaux européens devenait partielle (aux deux tiers) et non plus totale. Les chiffres fournis par la direction parlent d’eux-mêmes : à Londres par exemple, le manque à percevoir pour un(e) expatrié(e) partant en couple avec un enfant allait atteindre plus de 15.000 euros par an ! Inacceptable, évidemment, pour les représentants du personnel. Et indéfendable par la direction : comment, dans un même bureau, expliquer que chef(fe) et adjoint(e) verraient leur loyer intégralement pris en charge, quand leurs subordonnés ne bénéficieraient plus que d’une mesure partielle ? Cela voulait dire bafouer le principe d’équité, auquel la direction se dit attachée.

   Les économies sont à trouver ailleurs : nous avons, à titre de piste possible, conseillé à la direction de mettre en pratique les recommandations de la Cour des comptes pour France Télévisions (déjà appliquées à la BBC) et de faire la chasse au gaspi parmi les postes les mieux rémunérés de l’Agence.

   Face à nos arguments de bon sens, et après une suspension de séance à sa demande, la direction est revenue annoncer l’abandon pur et simple de son projet de double niveau d’expatriation Siège, et le maintien des conditions actuelles.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , ,

La section SNJ-AFP soutient iTélé

Solidarité avec nos confrères de iTélé – pour une information libre, sérieuse et indépendante:

#jesoutiensiTele

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,