Stress, surmenage, mal-être au travail: les cas se multiplient, l’AFP doit agir

L’AFP n’est pas épargnée par la souffrance au travail.

Lors du dernier comité d’entreprise (CE) fin mai, la médecin du travail a fait état de « dizaines » de cas de surmenage ou de fatigue professionnelle, soit un « nombre important » de salariés en situation de détresse.

Craquage ponctuel en fin de journée, problèmes de sommeil, prises de médicaments ou d’alcool pour tenir le coup… Jusqu’à l’arrêt de travail plus ou moins long, dans différents services, chez les journalistes mais aussi parmi les administratifs et les techniciens, ainsi qu’à tous les étages de la hiérarchie.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , ,

Expatriation, politique salariale, astreintes, RTT : des propositions pour avancer

Où en est-on de la négociation d’un grand accord d’entreprise ?

Que devient la négociation d’un « nouveau contrat social » à l’AFP ? Nous sommes à ce jour très loin d’un accord, et il faudra que la direction améliore substantiellement son projet pour espérer trouver une issue favorable d’ici à février 2017, date butoir pour les négociations.

Nous rappelons les convictions et principes qui guident notre présence active à la table des négociations :

– l’accord d’entreprise, tout en assurant la pérennité de l’Agence et de ses effectifs dans un environnement difficile, devra apporter plus d’équité et de transparence dans les droits des personnels.

– si certains droits évoluent à la baisse, notamment par souci de réaliser des économies, il faudra des mesures de compensation et garantir, au global, des conditions de travail satisfaisantes pour tous et un juste équilibre vie professionnelle / vie privée.

– l’accord doit s’accompagner d’une relance de la politique salariale, conformément aux engagements de la direction.

– l’accord doit garantir le maintien d’un solide réseau de journalistes expatriés de statut Siège.

Voici les propositions et contre-propositions du Syndicat national des journalistes (SNJ), premier syndicat de la rédaction de l’AFP, deuxième syndicat toutes catégories à l’Agence, sur les points les plus chauds de la négociation :

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , , , , , , , ,

Expatriation, grilles salariales, droit de grève : propositions ou provocations ?

Attaché au dialogue social, le Syndicat national des journalistes (SNJ), première organisation de la profession, est activement présent depuis le début à la table des négociations d’un grand accord d’entreprise, pour défendre au mieux, dans un esprit constructif et non corporatiste, les droits des salariés.

Nous nous étonnons cependant des postures adoptées par la direction sur au moins trois sujets :

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , , ,

Conditions d’exercice des journalistes : le ras-le-bol, c’est maintenant !

Dans un souci d’économies, la direction vient d’annoncer à la fois la fin des forfaits journée lors des missions (sauf cas exceptionnels) et une réduction drastique des notes d’invitation avec des enveloppes réduites de 40% dans certains services. Un coup de canif de plus dans les conditions d’exercice des journalistes.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , , ,

Accord d’entreprise: la direction doit réagir et négocier vraiment!

La dénonciation des accords (117 !) en vigueur pour les salariés de droit français de l’AFP – une décision inédite prise cet été unilatéralement par le PDG Emmanuel Hoog – est effective depuis fin octobre. Nous avons vivement contesté cette dénonciation, alors qu’une négociation était déjà en cours, mais aujourd’hui il est illusoire de vouloir revenir en arrière : allons de l’avant avec tous les syndicats autour de la table.

Jusqu’à fin janvier 2017, les textes dénoncés s’appliquent : syndicats et direction ont donc un an pour aboutir à un accord unique. Un chantier considérable nous attend, auquel la direction semble hélas très mal préparée.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués

Accord d’entreprise : le SNJ n’appelle pas à la grève

Trois organisations syndicales ont décidé d’appeler à une grève jusqu’à mardi 14H00. Le SNJ, premier syndicat de la rédaction avec plus de 43% des suffrages exprimés aux dernières élections professionnelles, ne souscrit pas à ce mouvement illisible, contre-productif pour l’Agence et son personnel, et manifestement dicté de l’extérieur par des considérations qui, très largement, ne concernent pas l’AFP.

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , ,

Elections des représentants au CA. Votez!

Election des représentants du personnel au conseil d’administration : 

Votons !

Les salariés — de tous statuts — de l’AFP sont appelés à élire leurs représentants au conseil d’administration (CA) de l’Agence, de mardi 6 octobre à 12H00 GMT (14h00 à Paris) à vendredi 16 octobre à 12H00 GMT (14H00 à Paris). Il s’agit d’un scrutin de grande ampleur qui concerne quelque 2.760 collaborateurs sur les cinq continents, dont plus de 2.000 journalistes (permanents Siège ou à statut régional ou local, pigistes).

Pour la première fois, le personnel aura trois élus au CA — dont deux journalistes — à l’issue de ce vote, soit un de plus que précédemment : une avancée démocratique que le Syndicat national des journalistes (SNJ), premier syndicat de la profession en France et à l’AFP, a portée auprès du législateur. Ainsi ceux qui font vivre l’AFP au quotidien pourront mieux peser sur les destinées de leur Agence, à travers un CA qui se réunira désormais au moins quatre fois par an.
Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , ,

Après la crise et les petits pas de l’été : une vraie négo à la rentrée ?

Comme annoncé, les représentants du SNJ se sont rendus lundi 20 juillet, avec ceux de la CFDT, à la réunion programmée par la direction pour présenter la méthode et le calendrier à venir de la négociation d’un accord unique d’entreprise.

La direction a précisé ses annonces de la semaine dernière, en chiffrant à 0,75% l’augmentation générale des rémunérations promise en 2016, après plusieurs années de disette salariale, et à 230.000 euros (bruts chargés) l’enveloppe de primes et promotions débloquée en septembre prochain. C’est maigre…

Lire la suite ›

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , , ,

CE sans élu, rdv le 20 juillet

Le PDG de l’Agence France Presse a choisi le passage en force jeudi en tenant un comité d’entreprise en l’absence de tous les élus et sans ordre du jour co-signé par le secrétaire du CE.

LA CFDT et le SNJ ont déploré la décision de dénoncer l’ensemble des accords sociaux de l’entreprise alors que le dialogue engagé ces derniers mois sur un projet de grand accord social était, de l’avis même de la direction, « constructif » et que de véritables négociations semblaient pouvoir être engagées.

La CFDT et le SNJ ont aussi refusé de siéger au comité d’entreprise de ce jeudi par attachement à un vrai dialogue social et par respect pour les prérogatives du secrétaire du CE.

Une réunion avec la direction, programmée avant l’annonce de la dénonciation et la grève des personnels, est prévue pour le lundi 20 juillet.

La méthode et le calendrier de la future négociation devaient y être présentés.

Mais la direction, qui a toujours affirmé qu’il n’y avait pas que des +moins+ à négocier mais aussi des +plus+, s’est aussi engagée jeudi dernier à préciser ses propositions, notamment salariales.

Les représentants SNJ et CFDT se rendront lundi à cette réunion pour écouter les nouvelles propositions de la direction.

La dénonciation ne prenant effet que lorsqu’elle est notifiée à la fois à la Direction du travail et aux syndicats, leurs représentants n’engageront pas une négociation formelle avant que le cadre des discussions ne soit clarifié.

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , , ,

Le PDG passe en force : appel à un arrêt de travail pendant le CE

Malgré la suspension de la grève jeudi par le SNJ et la CFDT et vendredi par les autres syndicats de l’agence, le PDG a néanmoins décidé de convoquer un comité d’entreprise extraordinaire jeudi 16 juillet  avec à l’ordre du jour la dénonciation de tous les accords sociaux en vigueur à l’AFP.

LE SNJ avait déjà annoncé que ses élus ne se rendraient pas à ce CE par respect des prérogatives du secrétaire du comité d’entreprise qui habituellement co-signe l’ordre du jour avec le PDG.

Mais Emmanuel Hoog a choisi de passer en force: il maintient la convocation du CE et poursuivra son projet de dénonciation des accords même si, faute d’élus, le comité d’entreprise ne se tient pas.

Face à cette situation rarissime et provocante, et après une nouvelle assemblée générale des salariés mercredi, le SNJ appelle à deux heures de grève jeudi de 09H30 à 11H30 pendant la durée théorique du comité d’entreprise.

Il appelle de nouveau le PDG à surseoir à la dénonciation des accords – une situation inédite à l’agence, afin de rétablir un climat de négociation plus serein et constructif. Le SNJ espère alors que les syndicats qui ne participaient pas jusqu’ici aux réunions sur le projet de grand accord social viendront à la table des négociations pour y défendre avec nous les intérêts des salariés de l’agence.

Pour rappel, le SNJ a suspendu son appel à la grève dans l’attente d’une réunion le lundi 20 juillet, au cours de laquelle la direction s’est engagée à apporter des précisions sur les propositions, notamment salariales, qu’elle souhaite mettre sur la table des futures négociations.

Publié dans Communiqués Tagués avec : , , , , , , ,